Un commerçant tué par des faux flics

La victime, âgée d'une quarantaine d'années, n'a pas survécu à ses blessures. 

Ce lundi soir, un commerçant a été tué à la sortie de l'autoroute à Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis. Des malfaiteurs déguisés en faux policiers l'ont attaqué pour lui dérober 100.000 euros. La victime, blessée dans l'attaque à main armée, est décédée à l'hôpital durant la nuit.

L'attaque a débuté aux environs de 20h15, lorsqu'une voiture équipée de gyrophares de la police a contraint la camionnette du commerçant à s'arrêter, à la sortie de l'A86. À bord du véhicule se trouve un vendeur qui se rendait à la Japan Expo, pour tenir un stand.

La victime vendait des katanas de luxe

C'est alors que cinq individus vêtus de gilets pare-balles siglés "police" sont descendus de leur voiture et ont immédiatement braqué le commerçant, tout en étant épaulés par deux hommes en scooter. Les braqueurs se sont emparés d'une mallette qui se trouvait sur le siège arrière, laquelle contenait 100.000 euros, soit le fruit du travail du commerçant lors de la Japan Expo. L'homme, âgé d'une quarantaine d'années, vendait des katanas de luxe.

Après avoir fait usage de leur arme de poing en direction de la victime, les braqueurs ont pris la fuite. Le commerçant, touché à l'artère fémorale par la balle, n'a pas survécu. L'homme est décédé à l'hôpital, dans la nuit du lundi au mardi. 

Rubriques

Société