La vidéo où l'on pouvait voir le pauvre Gucci, un American Staffordshire, avait révolté les internautes. Et pour cause, l'animal était traîné à même le bitume par un homme au volant d'un scooter. La séquence, qui avait fait le tour des réseaux sociaux, se finissait sur les pattes en sang du chien... 

Les images tournées à Bobigny, en Seine-Saint-Denis, avaient choqué de nombreux internautes et provoqué l'indignation des associations de défense des droits des animaux, dont la Fondation 30 millions d'amis, qui a porté plainte. La vidéo en question partagée initialement sur Snapchat montrait un gros chien, un American Staffordshire âgé de trois ans, attaché à un scooter par une laisse. Un homme au volant de l'engin accélérait alors brusquement, traînant le pauvre animal qui ne pouvait courir aussi vite sur le béton. Résultat : Gucci, traîné pendant plusieurs mètres, avait les pattes ensanglantées.

D'après Le Parisien, l'homme au volant du scooter, âgé de 20 ans, a été interpellé ce samedi. Après avoir comparu sur reconnaissance préalable de culpabilité, il a été placé en détention provisoire. 

Les pattes en sang, la peau du ventre et le museau arrachés

En plus d'avoir eu les pattes en sang, l'American Staffordshire a aussi eu la peau du ventre et le museau arraché. L'interpellation de l'auteur des faits réjouit donc les associations de défense des animaux. « La police a fait un travail assez remarquable parce qu'en moins de 24 heures ils ont réussi à identifier tous les individus de la vidéo », se félicite Anne-Claire Chauvancy, responsable protection animale de la Fondation Assistance aux animaux. Gucci, qui a été retrouvé par les policiers, a été confié à cette organisation. Le chien présente « des stigmates de la violence dont il a été victime, il a des petites cicatrices un peu partout », précise Anne-Claire Chauvancy.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !