La chasseuse américaine a provoqué un véritable tollé en publiant sur les réseaux sociaux des photos de son exploit : la mise à mort d'une girafe protégée en Afrique du Sud. 

Tess Thompson Talley est une Américaine passionnée de chasse. Habituée à se rendre en Afrique du Sud pour assouvir sa passion, la jeune femme a posté en juin dernier plusieurs photos sur les réseaux sociaux, sur lesquelles elle pose fièrement, fusil à la main, aux côtés de la dépouille d'une girafe noire, un animal rare qui figure sur la liste des animaux menacés d'extinction.

"Yes, je l'ai fait! J'ai réussi. Sur cette photo, vous voyez une girafe de 18 ans pesant 900 kilos. Je n'ai jamais été aussi heureuse", avait-elle commenté sur son compte Instagram, supprimé depuis.

La publication des posts accompagnés du commentaire enthousiaste de Tess Thompson Talley a immédiatement provoqué un véritable tollé sur la Toile, a commencé par la réaction du site Africa digest qui dès le 16 juin dénonçait les agissements d'une "sauvage américaine blanche, en partie néandertalienne, qui se rend en Afrique et abat une girafe noire très rare, grâce à la stupidité de l’Afrique du Sud." Un message clairement adressé aux autorités locales, qui en contrepartie d'une somme d'argent permettent à ces "touristes" d'abattre des espèces protégées. 

En France également, ces photos ont déchaîné la colère des internautes et des défenseurs de la cause animale. Certains ont même appelé à chasser en retour la jeune femme. Face au scandale, l'Américaine a fait savoir qu'elle renonçait à son hobby. 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !