Les chasseurs d'éléphants bientôt autorisés à rapporter leurs trophées aux États-Unis

Encore une décision controversée pour l'administration Trump qui s'est déclarée encline à autoriser de nouveau l'importation de trophées de chasse d'éléphants sur son territoire. 

Les défenseurs des animaux ne sont pas au bout de leurs peines avec l'administration Trump. En effet, celle-ci serait sur le point d'autoriser les chasseurs d'éléphants à revenir sur le territoire américain avec leurs trophées de chasse. Pour l'instant, seulement deux pays africains seraient concernés par cette mesure. Cependant cette mesure ne concernerait que la chasse légale et non le braconnage. Les chasseurs ayant donc abattu des éléphants légalement au Zimbabwe et en Zambie seront donc autorisés à ramener un trophée si l'animal a été abattu entre le 21 janvier 2016 et le 31 décembre 2018. À noter qu'une loi interdisant cette pratique avait été votée par l'administration de Barack Obama en 2014.

Tuer les animaux pour sauver les animaux, l'étrange logique derrière la décision de l'administration Trump

"Les sports de chasses légaux et bien encadrés dans le cadre d'un programme de gestion saine peuvent participer à la protection de certaines espèces en incitant les populations locales à protéger les espèces et en générant des revenus qui pourront être réinjectés dans les programmes de protection", a expliqué au Huffpost le porte-parole de l'équivalent du ministère des Affaires étrangères français en Amérique. "Le département américain a conclu que les programmes de chasse et de gestion pour les éléphants d'Afrique au Zimbabwe et en Zambie amélioreront la survie des espèces en milieu sauvage", a-t-il conclu.

Rubriques

Société