Charlie Hebdo vs Mediapart : la glaçante réponse de Riss à Edwy Plenel

Dans son édito, Riss accuse Edwy Plenet de condamner "à mort une deuxième fois Charlie Hebdo".

Le directeur de la rédaction de Charlie Hebdo a décidé de répondre directement au directeur de Mediapart dans son édito. Un texte glaçant.

Dans son papier, Riss a décidé de réagir à une seule phrase prononcée par Edwy Plenel. C'était le 8 novembre dernier au micro de France Info. "La une de Charlie Hebdo fait partie d'une campagne générale de guerre aux musulmans", avait dit le patron de Mediapart. Une phrase que Charlie Hebdo "ne pardonner(a) jamais", écrit Riss.

"Charlie Hebdo n'a nulle envie de faire la guerre à quiconque. Cette phrase, nous ne la pardonnerons jamais. En la prononçant, Plenel condamne à mort une deuxième fois Charlie Hebdo. Cette phrase n'est plus une opinion, c'est un appel au meurtre", dénonce le directeur du journal satirique.

"Cette phrase, qui désigne Charlie Hebdo comme un agresseur supposé des musulmans, adoube ceux qui voudront, demain, finir le boulot des frères Kouachi. Cette phrase, qui parle de notre journal satirique comme d'une arme de guerre acquitte déjà ceux qui nous tueront demain", poursuit Riss.

Interrogé par France Info, Edwy Plenel n'a pas voulu réagir. "Nous n'attaquons personne. Nous avons des choses plus importantes à faire que d'entretenir cette folie", a-t-il déclaré.

Des journalistes ont eu publiés, les propos exacts d'Edwy Plenel sur l'antenne de France Info. "La une de Charlie Hebdo fait partie d'une campagne plus générale que l'actuelle direction de Charlie Hebdo épouse. Manuel Valls et d'autres, parmi lesquels ceux qui suivent Manuel Valls, une gauche égarée, une gauche qui ne sait plus où elle est, alliée à une droite voire une extrême-droite identitaire, trouvent n'importe quel prétexte, n'importe quelle calomnie pour en revenir à leur obsession : la guerre aux musulmans, la diabolisation de tout ce qui concerne l'islam et les musulmans".

Rubriques

Société