Chanel abat des dizaines d'arbres pour la présentation de sa nouvelle collection

La marque Chanel, bien connue pour ses extravagances lors des défilés durant la Fashion Week à Paris, a encore une fois frappé fort. Après toutes sortes de paysages et de mises en scène toujours plus folles les unes que les autres, cette année la célèbre marque de haute couture a décidé de passer au vert en reconstruisant une forêt pour son défilé... à partir d'une autre forêt ! 

Si l'enseigne souhaite redorer son image en lui apportant un côté naturel et "green" avec un défilé reconstitué en pleine forêt, elle a surtout réussi à affoler les associations et les défenses de l'environnement, en particulier la fédération France Nature Environnement (FNE) qui a crié au scandale. 

"Résultat : des arbres, parfois centenaires, abattus pour quelques heures de show"

Si Karl Lagerfeld a vu les choses en green ce mardi 6 mars pour son dernier défilé de la Fashion Week parisienne en offrant à ses spectateurs un défilé en pleine forêt reconstituée, la fédération France Nature Environnement (FNE), elle, a viré au rouge : en effet, le directeur artistique de la marque Chanel a dévoilé sa dernière collection en faisant défiler ses mannequins dans un univers entièrement reconstruit d'une forêt, avec des feuilles mortes, des odeurs rappelant l'univers, mais surtout... des troncs d'arbres abattus ! La fédération s'est fait entendre : "Promotion de la diversité des forêts françaises, invitation au retour à la nature, volonté de se donner une image de marque écoresponsable... Quelles que soient les motivations de Chanel, c'est raté. Car la nature, ce ne sont pas des arbres coupés en forêt, transportés en camion pour être mis en scène, puis envoyés à la benne à ordures."

Chanel riposte

Devant les accusations de la FNE, la célèbre enseigne a bien évidemment donné son point de vue, car, selon elle, la marque bénéficiait d'une autorisation pour la coupe de ces arbres qui était de toute manière planifiée : "Chanel souhaite préciser qu'il ne s'agit en aucun cas de chênes centenaires, mais de chênes et de peupliers en provenance d'une forêt française du Perche, acquis dans le cadre d'un plan de coupe autorisé. »


Chanel a même rajouté que ces arbres seront ensuite recyclés et transformés ! 

Rubriques

Société