Championne d'échec, elle préfère perdre ses titres plutôt que de concourir en Arabie Saoudite

Anna Muzychuk refuse de se plier aux exigences concernant les femmes dans ce royaume, où elles doivent bien souvent être accompagnée d'un homme référant...

L'Ukrainienne Anna Muzychuk a fait savoir samedi 23 décembre qu'elle n'ira pas défendre son titre lors du Championnat du monde d'échec, qui se tient à partir d'aujourd'hui, jusqu'au 30 décembre, en Arabie Saoudite.

Pour la double championne mondiale d'échec, il est inconcevable de se rendre dans un pays où les droits des femmes sont contraires à ses valeurs. "Dans quelques jours, je vais perdre mes deux titres", a-t-elle écrit sur son compte Facebook avant de détailler les raisons qui l'ont poussée à prendre une telle décision, lourde de conséquences : "J'ai décidé de ne pas aller en Arabie saoudite, (...) de ne pas porter une abaya (NDLR : vêtement qui couvre les autres vêtements), de ne pas devoir sortir accompagnée et de ne pas me sentir comme une créature inférieure". "Je suis prête à défendre mes principes et à ignorer l’événement", assure Anna Muzychuk.

La Fédération internationale (FIDE) avait annoncé il y a quelques jours qu'une tenue réglementaire serait de mise pour participer au tournoi mondial "roi Salmane" : une tenue foncée avec pantalon et col couvert durant toute la compétition. 

Rubriques

Société