Champigny-sur-Marne : deux policiers violemment agressés la nuit du Nouvel An

La policière rouée de coups souffre de graves contusions au visage, quant à son collègue, il a le nez fracturé et de nombreux hématomes sur l'ensemble du corps...

La soirée privée, organisée à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier 2018 a dégénéré lorsqu'un groupe d'une dizaine d'individus a tenté de s'introduire dans un hangar où la fête battait son plein, aux alentours de 23 heures. Deux policiers de Chennevières-sur-Marne, qui appartiennent à un groupe d'intervention, ont alors été dépêchés sur place. "Deux policiers, un capitaine et un gardien de la paix se sont retrouvés isolés lors d’une intervention sur une soirée privée qui a dégénéré", a rapporté une source proche du dossier, expliquant que suite à un mouvement de foule, les deux gardiens de la paix "ont été isolés et roués de coups".

La scène a été filmée par les émeutiers eux-mêmes et les images violentes ont été largement diffusées sur les réseaux sociaux. On peut notamment voir la policière à terre, rouée de coups par des individus qui la frappent au visage et sur le corps alors qu'elle pousse des hurlements de douleur.

Ce n'est qu'avec l'arrivée de renforts que les émeutiers ont été dispersés. La policière agressée s'est vue prescrire sept jours d'incapacité totale au travail (ITT) alors que son coéquipier a reçu 10 jours d'ITT pour une fracture du nez et de multiples hématomes.

{"preview_thumbnail":"/sites/default/files/styles/video_embed_wysiwyg_preview/public/video_thumbnails/x6ciexu.jpg?itok=SxtC8qBA","video_url":"https://www.dailymotion.com/video/x6ciexu","settings":{"responsive":1,"width":"854","height":"480","autoplay":0},"settings_summary":["Embedded Video (Adaptatif)."]}

Rubriques

Société