"Avoir des buts honorables dans la vie invite à avoir des buts honorables dans la mort", a écrit dans sa lettre d'adieu David Buckel, célèbre défenseur des droits homosexuels aux États-Unis. 

David Buckel, 60 ans, était connu pour avoir pris part à plusieurs procès retentissants pour discrimination d'homosexuels aux États-Unis. Cet avocat qui officiait au sein de l'organisation de défense des droits civiques de la communauté LGBT Lambada Legal avait pris la tête du combat pour légaliser le mariage gay, désormais reconnu juridiquement dans tous les États du pays. Il était également un fervent défenseur de l'environnement. Il est mort ce samedi matin à Brooklyn, en s'immolant par le feu. Un suicide qui a pour but de dénoncer les ravages de la pollution, comme il l'a lui-même expliqué dans sa lettre d'adieu. 

« La pollution ravage notre planète et répand l’instabilité à travers l’air, le sol, l’eau et la météo », a écrit M. Buckel dans un long texte envoyé aux médias avant son suicide. 

« La plupart des humains sur la planète respirent maintenant un air rendu insalubre par les carburants fossiles et beaucoup, en conséquence, mourront prématurément »

« La plupart des humains sur la planète respirent maintenant un air rendu insalubre par les carburants fossiles et beaucoup, en conséquence, mourront prématurément - ma mort prématurée au moyen d’un carburant fossile reflète ce que nous sommes en train de nous faire à nous-mêmes », dénonce-t'il. 

"La nouvelle de la mort de David nous brise le cœur. C'est une perte terrible pour la famille Lambda Legal, mais aussi pour l'ensemble du mouvement pour la justice sociale", a réagi par communiqué Camilla Taylor, l'une des dirigeantes de l'organisation Lambda Legal.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !