Cécile Duflot quitte la politique et prend la tête d'Oxfam France

C’est au cours d’un entretien avec le Monde que l’écologiste et ancienne ministre du logement Cécile Duflot fait part de sa décision de mettre un terme à sa carrière politique. Elle annonce également qu’elle sera à la tête d’Oxfam France à partir du 15 juin

Ce n’est pas sans enthousiasme que Cécile Duflot a annoncé en exclusivité au Monde sa décision de mettre fin à sa carrière politique. Le 15 juin, l’ancienne ministre du Logement et de l’Egalité des territoires prendra la tête d’Oxfam France, une organisation internationale ayant pour but de lutter contre la pauvreté.

« Je quitte la politique avec beaucoup de sérénité »

Elle a déclaré rejoindre une équipe « solide » et composée de « 42 personnes, forte du soutien de près de 700 bénévoles », et qui compte pas moins de 24000 donateurs.

L’ancienne secrétaire nationale des Verts a également déclaré s’investir « dans la durée » et ajoute qu’elle ne participera à la politique. « J’entends mettre mon expérience et mes convictions au service d’une communauté humaine agissante », assure-t-elle. 

Au cours de son entretien, elle confie qu’il était temps pour elle de commencer une « nouvelle étape de sa vie » et qu'il s'agit d'une « décision personnelle ».

Elle souhaite le meilleur aux Verts 

Elle ne sera donc ni candidate aux Européennes, ni à la présidentielle. Cette décision, mûrement réfléchie, ne lui empêche pas d’avoir des regrets concernant l'avenir du pays : « j’aurais voulu que la prise de conscience écologique soit plus vive et que notre pays s’engage enfin dans une autre logique. Je suis aussi très inquiète de la montée de la parole et des actes de haine racistes et antisémites dans mon pays » 

L’ancienne tête de file des écologistes souhaite néanmoins le meilleur aux Verts, notamment à David Cormand, secrétaire national : « à lui et à d’autres de trouver le bon chemin ».

Rubriques

Société