Une candidate de Miss Italie menacée de mort pour avoir défilé avec son bébé

Après avoir jugé intelligent de défiler avec son bébé de six mois, Alessia Spagnulo a dû faire face à des réactions parfois très virulentes de la part des internautes.

Alessia Spagnulo, 24 ans et candidate pour Miss Italie, a-t-elle voulu augmenter sa cote de popularité en défilant avec son bébé lors de la cérémonie ? Si elle assure n'avoir trouvé personne pour garder son enfant, beaucoup ont du mal à la prendre au sérieux et n'y voient qu'une manière d'attirer l'attention en se distinguant des autres candidates et en jouant sur les sentiments du jury.

Il faut dire qu'elle est montée sur le podium avec sa Chloé en rejetant les propositions de ses concurrentes qui ne voyaient aucun inconvénient à garder un oeil sur la petite pendant qu'elle défilait. Ce geste, perçu comme une instrumentalisation, n'a pas manqué d'indigner les téléspectateurs, dont certains se sont montrés particulièrement virulents sur les réseaux sociaux.

"Quelqu’un a posté 'tu mérites de mourir pour ça', un autre m’a dit que ce n’était 'pas naturel', et un troisième m’a conseillé de m’en tenir à être une femme au foyer", s'est plaint la jeune femme qui explique dans le Times qu'elle n'a "jamais été victime d'autant de violence".

De leur côté, les organisateurs ont non seulement pris la défense la candidate mais l'ont sélectionnée pour faire partie des 18 finalistes. Y'a pas à dire : le coup du bébé, ça marche du feu de Dieu.

Rubriques

Société