Bruit de bottes

Pourfaire respecter les accords de pêche Union Européenne Royaume-Uni post Brexit, Clément Beaune ; secrétaire d’État aux Affaires Européennes a la solution : il faut désormais "parler le langage de la force" avec le Royaume-Uni parce que "le gouvernement Johnson ne comprend que cela"Version Rangers : la présidente taïwanaise confirme cette nuit la présence de soldats US sur son île (une première depuis 40 ans) et dit avoir "confiance" en Washington pour assurer la sécurité de l'île face la menace chinoise. Réponse immédiate de Pékin (qui revendique toujours sa souveraineté sur Taïwan et ses 23M d’habitants) : « Nous nous opposons fermement à toute forme d’échanges officiels et de contacts militaires entre les US et Taïwan ». Plus flippant.

Rubriques

Société