Bavure policière scandaleuse aux Etats-Unis

Ce dimanche aux États-Unis, un policier a abattu un agent de sécurité noir, qui venait tout juste de neutraliser le tireur d’une fusillade…

Dimanche 11 novembre, lors d’une fusillade dans un bar de la banlieue de Chicago, aux États-Unis, un policier américain blanc a abattu un agent de sécurité noir, lequel venait pourtant de neutraliser le tireur.

Jemel Roberson, 26 ans, a ainsi perdu la vie aux premières heures du jour, alors qu’il était de service dans ce bar de Robbins, près de Midlothian. D’après plusieurs témoins, une bagarre venait d’éclater dans l’établissement et une personne avait commencé par tirer des coups de feu, en blessant plusieurs autres. L’agent de sécurité, armé et vêtu d’un uniforme affichant la mention “sécurité”, était parvenu à neutraliser le tireur avant que n’intervienne la police. Il maintenait alors l’homme au sol avec son genou et son arme dans le dos lorsqu’un premier policier a fait irruption dans le bar. Alors que tout le monde criait à l’agent de police de ne pas tirer, qu’il s’agissait d’un agent de sécurité, le policier a tout de même ouvert le feu sur cet homme noir, le tuant.

La police de l’Illinois a ouvert une enquête sur “cet évènement tragique” pour “assurer la transparence et maintenir la confiance du public”, a fait savoir par communiqué le chef de la police de Midlothian, qui n’a pas divulgué le nom du policier mis en cause.

Rubriques

Société