Battu à mort car il ne voulait pas faire ses devoirs

Le 17 septembre dernier, à Mulhouse dans le Haut-Rhin, le Samu a été appelé à intervenir pour un enfant inanimé. 

C'est la grande soeur de 20 ans, le grand frère de 19 ans et sa compagne enceinte qui ont appelé les secours. Tous étaient présents au domicile lorsque le Samu est arrivé, aux alentours de 1h du matin. Ces derniers n'ont malheureusement pu que constater la mort de l'enfant de 9 ans. 

Les médecins du Samu ont été intrigués par plusieurs ecchymoses présents sur le corps du petit garçon. Les expertises médicales pratiquées par la suite ont révélé qu'il avait été battu jusqu'à ce que mort s'en suive. L'enfant aurait ainsi été frappé avec des objets contondants, notamment par son frère à l'aide d'un manche à balai. Des coups qui auraient eu lieu en présence de sa soeur et de sa belle-soeur. L'enquête en cours doit déterminer si les deux femmes ont elles aussi participé à cette maltraitance. 

En France, un enfant meurt chaque jour de maltraitance

Le jour des faits, la mère était en déplacement professionnel, en région parisienne. Mais cette dernière aurait encouragé le recours à des punitions de ce type. Les quatre membres de la famille sont mis en examen.

L'enfant aurait été frappé car il ne voulait pas faire ses devoirs. En France, un enfant meurt chaque jour de maltraitance. 

Rubriques

Société