Bali : un volcan menace d'entrer en éruption, 50.000 habitants évacués

Les autorités recommandent à tous les habitants de s'éloigner à plus de 9 kilomètres du cratère.

C'est la première fois depuis 50 ans que ce volcan pourrait entrer en éruption. En même temps que l'activité sismique augmente, le nombre d'évacuations s'amplifie. Selon un responsable indonésien, ce volcan, situé sur l'île de Bali a entraîné la fuite de près de 50.000 personnes, résidant aux alentours. "Les opérations se poursuivent et nous nous attendons à ce que le nombre d'évacués continue d'augmenter", a précisé le porte-parole de l'Agence nationale de gestion des catastrophes naturelles.

Un volcan meurtrier

Nommé Agung, ce volcan est situé à environ 75 kilomètres de Kuta, une ville touristique de Bali. Il gronde depuis le mois d'août, mais l'activité sismique s'amplifie ces derniers jours. Les autorités ont demandé à la population de s'éloigner au moins à 9 kilomètres du cratère, par mesure de précaution.

En cas d'éruption, l'aéroport de Densapar, la capitale de Bali pourrait être touché. Les autorités anticipent une éventuelle fermeture, en mettant à la disposition des voyageurs des bus ou des trains afin de les acheminer vers des aéroports voisins.

Un millier de personnes avaient trouvé la mort, lors de la dernière éruption du volcan Agung, en 1963.

Rubriques

Société