Augmentation des indemnités des maires, députée obligée de "manger des pâtes": les élus français ont-ils si peu de moyens ?

Après l'augmentation des indemnités des présidents de régions, des présidents de départements et des maires des villes dépassant les 500 000 habitants ainsi que les propos d'une députée se plaignant de son salaire, Le Vrai Site s'est penché sur leur cas pour comprendre pourquoi ils se disent si mal payés.

Après qu'une élue se soit plainte de son train de vie malgré des revenus de plus de 5 000 euros par mois, Le Vrai Site a souhaité savoir si les élus français étaient mal payés. On apprend donc que tous les ans, l'État français dépense un peu plus de 2 milliards d'euros pour financer le salaire de ses élus.

"Les États-Unis, cinq fois plus peuplés que la France, comptent en valeur absolue moins de mandats (519.682) que la France !", s'était d'ailleurs offusquée Agnès Verdier-Molinié, "Face à ces chiffres qui donnent le tournis et représentent 1 élu pour 100 habitants contre 1 pour 500 en Allemagne et 1 pour 600 aux États-Unis, il est clair qu'il va falloir, pour réorganiser le millefeuille français, réduire le nombre de mandats."

Les députés français moins bien payés que les Allemands

Sans compter les revenus spéciaux attribués sous forme de primes ou d'indemnités et qui sont nombreux, les députés français sont moins bien rémunérés que leurs homologues Allemands ou Danois. Les députés français sont situés à la neuvième place des revenus annuels des députés de tous les pays de l'Union européenne avec 85 000 euros de salaire annuel contre 125 200 pour les Italiens. Cependant, l'Espagne figure derrière la France avec un peu plus de 30 000 euros par an. Il y a donc une différence significative entre les pays de l'UE.

Rubriques

Société