Hamza Attou, l'un des convoyeurs de Salah Abdeslam le lendemain des attentats parisiens du 13 novembre 2015, a été remis en liberté par la justice française ce lundi, sous certaines conditions. 

L'un des convoyeurs de Salah Abdeslam le lendemain des attentats du 13 novembre 2015 à Paris a été remis en liberté par la justice française, ce lundi. Au cours de l'enquête, Hamza Attou, 24 ans, avait reconnu avoir ramené à Bruxelles Salah Abdeslam, qui se trouvait alors encore dans la région parisienne. Un trajet effectué en compagnie de Mohamed Amri.

Attou, interpellé le jour même dans la commune bruxelloise de Molenbeek, tout comme Amri, avait d'abord été inculpé puis incarcéré en Belgique, avant d'être transféré en France, en juin 2016. 

Désormais poursuivi pour recel de malfaiteur terroriste, Hamza Attou a été libéré en raison de la durée de sa détention provisoire en proportion de la peine maximale qu'il encourt, à savoir 6 ans de prison. La décision de le remettre en liberté a donc été prise par un juge d'instruction français. 

Après la libération d'Attou, sept autres suspects dans les attentats commis en France en novembre 2015 se trouvent encore détenus en France et en Belgique. Hamza Atou pourrait rentrer à Bruxelles en attendant le début du procès des attentats à Paris. D'ici là, il pourrait être soumis à une surveillance stricte de la part des autorités belges. 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !