Attaque à la voiture-bélier à Toronto : 10 morts et 15 blessés

Ce lundi 23 avril à Toronto, au Canada, un homme de 25 ans au volant d'une camionnette a fauché des dizaines de personnes sur les trottoirs, faisant 10 morts et 15 blessés. 

C'est un "acte délibéré" d'après les policiers de Toronto, qui ont acquis cette conviction quelques heures après le drame qui vient de frapper la plus grande ville du Canada. Ce lundi, un homme au volant d'une camionnette a foncé délibérément sur les trottoirs de Toronto qui longe l'une des plus grandes avenues de la ville canadienne. Une attaque dont les motivations restent pour l'instant indéterminées, qui fait 10 morts et 15 blessés.

Tout a commencé à 13h26 ce lundi 23 avril, lorsque la police reçoit un appel signalant une camionnette blanche fonçant sur les passants, sur les trottoirs de la rue Yonge, l'une des artères principales de Toronto. Alors que les piétons sont nombreux à cette heure, le véhicule dévale les trottoirs sur un kilomètre environ. "Il y a une femme que j'ai vu se faire percuter, je les ai tous vus s'effondrer un par un", rapporte un témoin. 

10 morts et 15 blessés, dont 5 dans un état grave

Le bilan actuel de l'attaque est de 10 morts et 15 blessés, dont quatre se trouvent dans un état grave et un dans un état particulièrement critique.

La police, qui a fini par mettre un terme à la course folle de la camionnette à 13h30, a interpellé le conducteur. Alors que les autorités n'ont pas encore fourni de détails sur cette arrestation, une vidéo qui circule sur internet montre un homme vêtu de vêtements sombres, se tenant à côté du véhicule-bélier loué, le bras tendu, en train de pointer un objet en direction d'un policier armé. "À terre", lui lance alors à plusieurs reprises l'agent des forces de l'ordre, tandis que le suspect réclame : "Tirez-moi dessus" avant d'être neutralisé.

Le suspect identifié comme étant Alek Minassian

Le chauffeur de la camionnette a été identifié comme étant Alek Minassian, un résident de Richmond Hill, (banlieue nord de Toronto) âgé de 25 ans. Son interrogatoire devrait permettre à la police d'en savoir plus sur ses motivations.

L'homme serait un étudiant au Seneca College, non loin de l'avenue Yonge. Il aurait revendiqué sur Facebook faire partie d'un mouvement de célibataires involontaires, composé d'individus persuadés que s'ils sont seuls, c'est à cause des femmes. 

Rubriques

Société