AstraZeneca attaqué

La Commission européenne attaque en justice AstraZeneca pour n'avoir pas "été en mesure de garantir la livraison à temps des doses de vaccin" (au 1er trimestre, AstraZeneca n'a livré que 30 des 120 millions de doses promises).Sur les retards de vaccination, l’Union Européenne peut toujours s’en prendre à AstraZeneca, mais sur l’incroyable lenteur des versements au titre du plan de relance (750Mds€, 5% du PIB UE) elle ne peut s’en prendre qu’à elle-même. Alors que les 27 doivent avoir approuvé ledit plan pour qu’il entre en vigueur, seuls 17 l’ont fait à date… Résultat, on apprend aujourd’hui que les premiers paiements prévus pour la France (10Mds€ sur 40) n’arriveront qu’en septembre.

 

Rubriques

Société