Assurance chômage : l'Unédic a versé un milliard d'euros à tort en 2017

En 2017, les allocations versées à tord aux demandeurs d'emploi ont franchi la barre du milliard d'euros...

Un milliard d'euros d'allocations chômage ont été versés à tort aux demandeurs d'emploi en 2017, révèle une note de l'Unédic publiée par Le Monde. L'année dernière, 2,3 millions de trop paiement avaient été comptabilisés, pour un montant total d'un milliard d'euros, d'après ce même document qui pointe également "une progression constante depuis plusieurs années", de "+36% entre janvier 2015 et décembre 2017". 

Près de 4 allocataires sur 10 ne déclarent pas sciemment leur reprise d'activité

La note détaille que ces allocations versées à tort sont dues dans neuf cas sur dix (87%) à une reprise d'activité salariée. Dans la grande majorité (62%), l'allocataire a bien notifié à Pôle Emploi sa reprise d'activité, mais n'a pas "déclaré" ou bien "justifié" correctement l'ensemble des salaires perçus. Dans 38% des cas restants, l'allocataire a travaillé, mais ne l'a pas déclaré à Pôle Emploi.

Rubriques

Société