Les associations ont reçu moins de dons de la part des Français en 2016

Le réseau Recherches et Solidarités a annoncé qu'en 2016 il y avait eu une diminution de 4% du nombre de donateurs en France. 

Le journal La Croix a révélé que selon une étude de Recherches et Solidarités, les foyers français ont déclaré moins de dons au fisc, qui enregistre une diminution de 4,2% des dons. "Depuis vingt-deux ans que je suis ces données, je n'avais jamais vu ça, sauf peut-être en 1995 au moment des grandes grèves contre la réforme Juppé", s'est alarmé Jacques Malet, Fondateur du réseau. "Et encore, à l'époque, les chiffres étaient moins précis, car ils ne permettaient pas de distinguer les dons aux associations et les dons aux partis politiques".

La valeur des dons n'a pas augmenté

Les Français ont été moins nombreux à faire des dons, mais ils n'ont pas pour autant donné plus d'argent. Ce fait "préoccupant" relevé par Recherches et Solidarité démontre qu'en 2016, 2,49 milliards d'euros de dons ont été faits contre 2,48 milliards en 2015. Pour les experts, cette situation est incompréhensible. "Les résultats décevants de 2016 restent pour l'heure sans explication", a expliqué le réseau, arguant que les nombreuses catastrophes naturelles ayant eu lieu cette année-là auraient, selon toute vraisemblance, dû lancer un élan de solidarité au niveau des dons. Ce qui n'a pas été le cas.

Rubriques

Société