Arsène Wenger visé par une procédure disciplinaire après s'être énervé contre un arbitre

L'entraîneur d'Arsenal est poursuivi pour avoir eu "un langage et/ou un comportement inapproprié" après la rencontre, dans le vestiaire...

Arsène Wenger, 68 ans, a jusqu'à ce vendredi 18 heures pour s'expliquer sur son comportement "inapproprié" après la rencontre de son équipe avec West Bromwich qui s'était soldée par un match nul suite au penalty sifflé contre Arsenal en toute fin de match. Une décision de l'arbitre Mike Dean qui avait fait sortir de ses gonds l'entraîneur.

Un comportement que n'a pas du tout apprécié la Fédération anglaise, qui ce mardi a fait savoir qu'Arsène Wenger était sous le coup d'une procédure disciplinaire pour "langage et/ou comportement inapproprié". 

« Il a vu ce qu'il voulait voir »

Plus tôt dans la journée, l'entraîneur a évoqué son coup de sang en conférence de presse sans émettre le moindre regret. « C'était vraiment très frustrant », a-t-il jugé tout en précisant : « Le plus frustrant pour moi, c'est que c'est arrivé plusieurs fois cette saison, contre Stoke, Watford, Manchester City et maintenant West Brom ».

« Cela ne correspondait pas à ce qu'il s'est passé. (...) Il a vu ce qu'il voulait voir », a assuré Arsène Wenger au sujet de la décision de l'arbitre. « C'est pour cela que j'étais très mécontent » du penalty, a-t-il conclu.

Rubriques

Société