Arrestation de la femme tenant la pancarte jugée antisémite

Une femme tenant une pancarte dont le message a été jugé comme antisémite a défilé samedi dans le cortège des anti-pass à Metz. Sur celle-ci un certain nombre de noms d’intellectuels, d’hommes d’affaires ou de responsables politiques y étaient inscrits autour de « Mais qui ? » qui avait fait polémique récemment sur fond d’antisémitisme. Cette photo a fait le tour des réseaux et les réactions choquées ont été unanimes. Gérard Darmanin, le ministre de l’Intérieur a déclaré : « Cette pancarte est abjecte. L’antisémitisme est un délit, en aucun cas une opinion. De tels propos ne resteront pas impunis ». Identifiée par les services de police qui se nomme la jeune femme qui brandissait cette pancarte a été interpellée en Moselle et serait en garde à vue. Selon les premières informations il s’agirait d’une enseignante, ancienne cadre du FN.

Rubriques

Société