Après avoir dévoilé brider ses anciens modèles, Apple traîné en justice par des consommateurs

La marque à la pomme a admis avoir bridé certains de ses appareils pour ne pas provoquer de problèmes sur les batteries de ceux-ci, ce qui a entraîné les consommateurs à porter plainte contre la société.

Apple est au coeur d'une nouvelle polémique. Le 20 décembre 2017, la société américaine a dévoilé avoir bridé certains de ses anciens iPhones afin de ne pas endommager la batterie. En effet des modèles anciens de téléphones Apple cessaient de fonctionner et s'éteignaient tout seuls à cause des mises à jour du géant américain. Les performances de ces derniers ont donc été réduites afin de prévenir tout problème de ce type. Cependant, la marque a procédé à ces changements sans avertir les utilisateurs des iPhones concernés, ce qui a entraîné ceux-ci à interpeller la marque quant à une soudaine baisse de performance de leurs appareils. 

Huit plaintes et certainement beaucoup plus à venir

Les fidèles de la marque, indignés par cette manière de faire, ont décidé de porter plainte. Et si ces plaintes aboutissent, Apple pourrait se retrouver contraint de verser plusieurs millions de dollars aux plaignants américains puisque les iPhone 6 et 7, ceux concernés par la baisse de performances, ont été vendus par millions aux États-Unis. Ce sont donc autant d'acheteurs à dédommager. Si l'action en justice aboutit, l'entreprise américaine ne devrait cependant pas avoir trop de mal à dédommager les consommateurs américains puisqu'elle dispose de plus de 250 milliards de dollars dans sa Trésorerie.

Rubriques

Société