Une application de fitness dévoile la position de bases militaires américaines secrètes

L'application de fitness et son système de géolocalisation ont dévoilé par inadvertance les positions de bases militaires américaines secrètes. 

Les données sont particulièrement sensibles, notamment en Irak, Syrie et Afghanistan. Elles ont été rendues publiques par erreur par l'application de fitness Strava et son système de géolocalisation, comme le révèle sur Twitter le chercheur Nathan Ruser. 

Problème : alors que la position de certaines bases est déjà connue des groupes susceptibles de les attaquer, les itinéraires empruntés pour relier ces bases et mener des expéditions tout autour étaient jusqu'ici gardés secrets. Et pour cause, ils permettent à des groupes armés de prévoir des attaques contre des contingents américains. 

Selon les développeurs de l'application, la "heatmap" permet de visualiser les déplacements des utilisateurs tout autour du monde et indique également à quels fréquences les itinéraires sont empruntés. Alors que dans certaines parties du monde, la carte formée par tous les déplacements n'est pas très contrastée en raison du grand nombre d'utilisateurs, en Irak, où peut d'utilisateurs sont connectés, elle est majoritairement sombre ce qui rend les déplacements des militaires américains particulièrement visibles par contraste. 

Rubriques

Société