En Algérie, souffrir d'un cancer du sein signifie la plupart du temps la fin de votre couple. En effet, après l'ablation d'un sein, les hommes décident souvent de quitter leur épouse, une tragédie non sans conséquence pour le moral de ces femmes "détruites".

Ces femmes sont humiliées. Linda, une Algérienne ayant subi une ablation du sein suite à un cancer du sein témoigne : "Le cancer ? C’est rien comparé au fait d’être rejetée après 18 ans de mariage". C'est en effet suite à cette terrible épreuve que cette mère de famille qui n'a reçu aucun soutien de son mari a même été humiliée par ce dernier. Le mari de Linda lui donnait entre autres des surnoms peu flatteurs comme "nass mraa"(demi-femme) ou "lamgataa"(la mutilée). Un terrible traumatisme pour Linda qui a pu compter sur ses trois enfants pour la soutenir face au dédain et au manque de compassion de son mari, qui a fini par la quitter. 

Certaines préfèrent mourir que subir une ablation du sein

La présidente de l'association Nour Doha, Samia Gasmi (Lumière du jour), destinée à venir en aide aux personnes atteintes de cancers, confie que les femmes souffrant d'un cancer du sein "considèrent leur maladie comme honteuse". Au cours de ses nombreuses rencontres avec des malades, elle raconte qu'une femme "a refusé d'en parler à sa propre soeur'', tandis qu'une autre "s’est mise à porter le foulard (islamique) avant la chimiothérapie, pour que sa belle-famille ne se doute de rien".

Mais le pire était encore à venir. Une femme terrifiée à l'idée de perdre son sein et donc son mari a "préféré mourir avec ses deux seins plutôt que d’accepter une ablation".

Un problème profondément ancré dans la société algérienne, même si le théologien Kamel Chekkat affirme que le rejet des femmes atteintes de cancer du sein par leur mari n'est en aucun cas dû à la religion musulmane. "Ce n’est pas un problème de religion, mais d’éducation. La religion exhorte les époux à se soutenir mutuellement" et pour l’islam "l’homme honorable honore sa femme et l’homme vil l’humilie", explique-t-il.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !