Alexia Daval de graves violences révélées

D'après l'avocat de la famille d'Alexia Daval, qui réfute la thèse de l'accident, l'autopsie de la jeune femme a révélé la présence de plusieurs fractures sur le crâne. 

Alors qu'en début de semaine, Jonathann Daval a finalement fait volt-face et soutient désormais ne pas avoir tué son épouse, accusant son beau-frère et impliquant également sa belle-famille, de nouveaux éléments ont été révélés. D'après Me Jean-Marc Florand, l'avocat de la famille d'Alexia Daval, l'autopsie de cette dernière a permis de localiser sur son crâne la présence de cinq fractures. 

« Alexia a subi de graves violences physiques, non sexuelles, avant de finir étranglée puis carbonisée »

« Alexia a subi de graves violences physiques, non sexuelles, avant de finir étranglée puis carbonisée. Il y a forcément eu une bagarre et des coups portés. Pour étrangler quelqu'un, il faut beaucoup de force, beaucoup de rage, beaucoup de violence, beaucoup de haine », a assuré Me Florand.

Pour l'avocat, les résultats de l'autopsie viennent donc contredire la première version de Jonathann Daval, l'époux d'Alexia Daval et principal suspect, qui plusieurs mois après le décès de sa femme avait confessé l'avoir tuée en l'étranglant accidentellement au cours d'une dispute conjugale. 

Rubriques

Société