ALERTE INFO - Meurtre d'Alexia Daval : son mari interpellé

D'après Jonathan Daval, 34 ans, sa femme Alexia était partie courir et n'était jamais revenue au domicile conjugale. Ce lundi, il a été interpellé et placé en garde à vue. Une perquisition est en cours à son domicile...

Rebondissement de taille dans l'affaire Alexia Daval, la joggeuse tuée fin octobre en Haute-Saône. Ce lundi 29 janvier, son mari, Jonathan Daval, a été interpellé et placé en garde à vue, a rapporté la procureure de Besançon à l'AFP.

Une perquisition est en cours au domicile du trentenaire, précise une journaliste de l'AFP. 

Le corps de la joggeuse avait été découvert entièrement calciné dans le bois d'Esmoulins après que son mari, Jonathan Daval, 34 ans, ait donné l'alerte. D'après lui, son épouse partie courir seule n'était jamais revenue de son footing. 

Les déclarations de Jonathan Daval contredites par les résultats de l'autopsie

Mais les enquêteurs ont un souci avec la datation de la mort de la jeune femme établie par son autopsie et les déclarations de son mari. D'après les premiers résultats de l'autopsie du corps d'Alexia Daval, l'heure de sa mort ne colle pas avec les déclarations de Jonathan Daval au sujet de la matinée où sa femme a disparu. 

Depuis la découverte du corps brûlé d'Alexia Daval dans une forêt à proximité de Gray, fin octobre, l'enquête et l'autopsie avaient permis de conclure à un homicide. Cependant, aucun suspect n'avait été identifié. 

Fin novembre, les avocats de la famille de la jeune femme exigeaient que leurs clients soient mis au courant du déroulement de l'enquête. Quant à l'avocat du mari, Jonathan Daval, il se disait confiant quant au dénouement prochain de l'affaire, espérant une interpellation avant la fin de l'année 2017. Lors d'une interview à la télévision, l'avocat du mari d'Alexia Daval se disait exaspéré par les rumeurs toxiques qui visaient son client, qui ne pouvait pas faire son deuil dans cet ambiance de suspicion. 

Rubriques

Société