La buraliste d'Albi (Tarn) est visée par une plainte pour discrimination religieuse, déposée par une jeune femme de confession musulmane. 

Une plainte pour discrimination religieuse a été déposée contre une buraliste d'Albi, dans le Tarn, par une jeune femme de confession musulmane à qui la commerçante aurait demandé de retirer son voile pour pouvoir vérifier son identité, alors qu'elle venait récupérer un colis. 

La scène se serait déroulée ce vendredi 13 avril vers 16h30, lorsqu'Anaïs, accompagnée de son fils de 3 ans, se rend dans ce bureau de tabac qui fait également office de point relais pour récupérer son colis. La trentenaire, convertie à l'Islam depuis plusieurs années, porte le voile depuis un an. Un voile qui laisse son visage visible. Alors qu'elle présente sa carte d'identité pour prendre son colis, la commerçante lui aurait demandé de se dévoiler en expliquant que les consignes concernant le port du voile et du turban sont affichées à l'entrée de son bureau de tabac.

Anaïs assure avoir proposé à la commerçante d'enlever son voile à l'abris des regards, ce que la buraliste aurait refusé. Finalement, la jeune femme finira par pouvoir récupérer son colis grâce à l'intervention d'un autre client. Elle est ensuite allée porter plainte pour discrimination religieuse après avoir contacté le CCIF (Collectif contre l'islamophobie en France) et pris un avocat. 

À Albi, la commerçante serait connue pour demander régulièrement à ses clientes d'ôter leur voile. Ce qu'explique l'entreprise de distribution de colis PICKUP sur son compte Twitter. 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !