Aigle Azur en crise

La compagnie aérienne Aigle Azur a suspendu tous ses vols depuis vendredi, à cause de son redressement judiciaire.

La compagnie a été placée en redressement judiciaire, et a donc annulé tous ses vols à partir de vendredi. “Sur les 19 000 passagers qui se sont retrouvés en difficulté au plus fort de la crise, il en reste encore 13 000”, explique le secrétaire d’État aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari. Rania témoigne : “Mon père est en mobilité réduite. Il est suivi à l’hôpital de Saint-Louis à Paris où il suit un traitement par immunothérapie. Sa prochaine cure est pour le 16 septembre. Pour ma part mon inscription à l’université va être repoussée et j’ai annulé plusieurs de mes rendez-vous de septembre”. La seule réponse qu’ils reçoivent est : “Aucun vol jusqu’au 20 septembre et vols directs à partir d’octobre”.

D’autres compagnies aériennes, notamment Air France, Air Algérie et Vueling, proposent alors des offres intéressantes pour les clients d’Aigle Azur. Des réductions en réalité soit inexistantes, soit inaccessibles. Les clients en détresse se tournent alors vers leur compagnie aérienne, vers leur banque ou vers leur assurance, dans l’espoir de se faire rembourser. En vain. “J’espère que la réglementation va évoluer pour empêcher ce genre d’escroquerie et protéger les voyageurs”, témoigne Kamelia.

Rubriques

Société