Aides sociales : 49% des Français éligibles ignorent leurs droits

Selon la fédération Adessadomicile, de nombreux Français ignorent les droits auxquels ils pourraient bénéficier via les aides sociales.

La fédération Adessadomicile regroupe 350 entreprises et associations de services à domicile et d'aides à la personne. Selon une enquête publiée mardi, une personne sur trois qui pourrait avoir accès aux aides sociales ne les touche pas. Il s'agit notamment des personnes âgées, handicapées ou allocataires CAF qui ne reçoivent pas les aides versées par les conseils départementaux ou par la CAF.

Autre chiffre alarmant : pour près d'une personne sur deux (49%), cette situation est le résultat d'un manque d'information. Selon Hugues Vidor, le directeur général d'Adessadomicile, interrogé par le Figaro, "le système dysfonctionne. On a un vrai problème d'efficacité et d'équité sociale. Le drame dans tout ça, c'est que ceux qui en avaient le plus besoin ne sont même pas au courant. On se demande s'il n'y a pas une opacité voulue pour faire des économies".

Les aides de la CAF sous-utilisées

Toujours d'après la même étude, les aides de la CAF sont connues par seulement 37% des familles éligibles. "Les administrations qui gèrent ces aides ne sont pas toujours au courant de ce qui existe", ajoute-t-il.

Outre le manque d'information, la complexité administrative est un véritable frein pour 16% des personnes interrogées. Pareil du côté des personnes atteintes de handicap. 25% de celles éligibles à des aides sociales ne les demanderaient pas à cause de charges trop importantes.

Des dysfonctionnements déjà constatés

Le Secours catholique avait fait le même constat dans un rapport publié la semaine dernière affirmant que 31% des familles avec un ou deux enfants de moins de 20 ans à charge et éligibles aux allocations familiales ne les toucheraient pas.

En 2016, 40% des personnes qui avaient droit au RSA ne le touchaient pas. Un chiffre qui serait plus important que celui de la fraude au RSA.

Rubriques

Société