Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais, entendu brièvement à Grenoble, ne donne pas plus de détails

Nordahl Lelandais, passé aux aveux dans l'affaire Maëlys, a été brièvement entendu à Grenoble ce jeudi matin par les juges d'instruction grenoblois. Une audition qui a tourné court. 

Nordahl Lelandais, 35 ans, a été entendu par les juges d'instruction grenoblois en charge de l'affaire Maëlys. L'audition, entamée ce jeudi 22 février à 10h00 du matin, s'est achevée environ 30 minutes plus tard, d'après plusieurs sources concordantes.  L'ancien maître-chien de l'armée de terre a été extrait de l'unité hospitalière spécialement aménagée (UHSA) de la prison de Lyon-Corbas, où il se trouve hospitalisé depuis vendredi soir dernier.

Nordahl Lelandais est arrivé aux alentours de 09h00 au palais de justice de Grenoble, escorté par l'administration pénitentiaire, mais également son avocat, Me Alain Jakubowicz, qui est arrivé juste avant le début de l'audition. 

Cette entrevue était particulièrement attendue par les enquêteurs, qui veulent comprendre comment a été tuée la petite fille durant la nuit du 26 au 27 août à Pont-de-Beauvoisin, en Isère. Nordahl Lelandais, passé aux aveux mercredi 14 février, a seulement indiqué avoir tué "accidentellement" Maëlys De Araujo. L'audition a finalement tourné court et ni le parquet ni la défense n'ont pour l'instant souhaité communiquer sur le motif de cette interruption, précisant seulement que ce n'était "pas pour un motif de santé".

"Il dira ce qu'il estime devoir dire", avait déclaré son avocat, ce mardi sur RMC/BFMTV. Si c'est un "accident" comme il le prétend, "il aura à l'expliquer, à l'étayer" devant les juges, avait poursuivi Me Jakubowicz. Ce jeudi, son client n'a visiblement pas saisi l'opportunité de le faire.

Nordahl Lelandais est mis en examen depuis novembre dernier pour le meurtre de la fillette de 8 ans. Il est également mis en examen dans l'assassinat du caporal Arthur Noyer, jeune militaire disparu en avril dernier à Chambéry. 

Rubriques

Société