Affaire Maëlys : les amis de Nordahl Lelandais découvrent « le monstre qu'il doit être »

Pour l'un des amis de Nordahl Lelandais, l'ex-militaire "n'en est pas à son premier coup d'essai"...

Il y a quelques jours, Nordahl Lelandais, principal suspect dans l'affaire Maëlys, passait enfin aux aveux après avoir été acculé par une nouvelle preuve accablante : la découverte d'une tâche de sang appartenant à la fillette dans son coffre. Mercredi 14 février, l'ancien militaire a reconnu avoir tué la petite fille, "involontairement" selon ses dires. L'un de ses amis s'est confié au micro de RTL.

"À mon avis, il n'en est pas à son premier coup d'essai"

"Je suis en colère, je suis dégoûté par rapport à la petite. Il a pris quelqu'un de fragile, de petit. On imagine le monstre qu'il doit être", a-t-il expliqué. Pour lui, Nordahl Lelandais ment lorsqu'il affirme qu'il ne voulait pas tuer Maëlys. "Il aurait tué la petite par accident, dans un moment de panique ? Il a quand même pensé à éteindre son portable, c'est qu'il est prévoyant, donc il est organisé, donc il sait ce qu'il fait".

Pour cet ancien ami, l'ancien militaire a forcément commis d'autres crimes. "À mon avis, il n'en est pas à son premier coup d'essai. Il faut gratter maintenant, il faut aller voir, au moins pour les familles des personnes disparues", insiste-t-il. 

Très en colère, le jeune homme se sent trahi. Lui et ses amis ont l'impression "d'avoir été abusés, d'avoir été naïfs et d'avoir été bêtes". 

Rubriques

Société