Affaire Grégory : Marcel Jacob de retour chez lui avant Noël ?

Le grand-oncle du petit Grégory, mis en examen avec son épouse pour l'enlèvement mortel de leur petit-neveu en 1984, sera-t-il de retour chez lui, comme il le réclame, avant Noël ?

Le 20 novembre dernier, Jacqueline Jacob, âgée de 73 ans, avait été autorisée à rentrer chez elle. Désormais, c'est son époux qui réclame de pouvoir faire de même. Ce mercredi, Marcel Jacob demandera à son tour de pouvoir réintégrer le domicile conjugal dans les Vosges, tout comme sa femme, il y a un mois. 

Âgé de 72 ans, Marcel Jacob avait été entendu longuement par la juge en charge de l'instruction de l'affaire Grégory, Claire Barbier, à laquelle l'avocat du grand-oncle de l'enfant retrouvé noyé avait fourni des éléments attestant, selon lui, de l'alibi de son client. « Le 16 octobre 1984, il était en compagnie de son épouse à son usine de 13 heures à 21 heures, j’ai donné de nouveaux éléments qui le confirment », avait alors affirmé le conseil, tout en demandant à ce que Marcel et Jacqueline Jacob soient réunis avant Noël.

Dans cette affaire qui foisonne en lettres anonymes, les deux époux sont soupçonnés d'avoir été "les corbeaux" et d'être impliqués dans le rapt du petit Grégory, au sein d'un "acte collectif" qu'ils contestent fermement. Après avoir été mis en examen et écroués brièvement, Marcel et Jacqueline Jacob avaient été placés sous contrôle judiciaire avec l'obligation de résider séparément et loin de leur domicile. Le 20 novembre, Jacqueline Jacob avait été autorisée à rentrer chez elle par la chambre de l'instruction de Dijon, qui s'apprête à examiner la requête de son mari.

Rubriques

Société