Affaire Grégory : la justice lance une expertise inédite en France !

La juge en charge de l'affaire Grégory a fait appel au savoir-faire d'une société suisse pour déterminer avec certitude qui se cache derrière les mystérieux corbeaux qui envoyaient des lettres de menaces à la famille du petit Grégory...

La juge Claire Corbier a décidé de faire appel à l'expertise d'une société suisse pour tenter d'attribuer les textes de menaces envoyées dans l'affaire Grégrory à son ou ses auteurs. L'analyse par stylométrie permettrait de résoudre cette énigme à partir de son étude linguistique. La juge d'instruction de Dijon a ainsi ordonné que soient menées des expertises linguistiques inédites sur les lettres envoyées par le ou les corbeaux de l'affaire Grégory.

Une analyse dite "en stylométrie"

Une analyse dite "en stylométrie" consiste à déterminer quel profil a pu écrire un courrier en examinant le contenu exact des phrases, les expressions utilisées ou encore la manière de ponctuer les textes. 

"Notre méthode permet de déterminer l’auteur d’un texte en comparant le style de ce document avec celui d’autres productions du signataire", apprend-on en parcourant le site de la société suisse OrphAnalytics, chargée de l'expertise des lettres. Cette société a notamment réussi à prouver que le dernier tombe de la série Millénium n'avait pas été écrit par son créateur, le regretté Stig Larsson. 

Cette société devra déterminer s’il existe de fortes similitudes entre les courriers envoyés dans l'affaire Grégory et des documents manuscrits rédigés par les différents protagonistes du dossier. 

Rubriques

Société