Marcel et Jacqueline Jacob, le grand-oncle et la grande-tante du petit Grégory mis en examen en juin dernier, réclament un assouplissement de leur contrôle judiciaire...

Cette semaine, les époux Jacob, grand-oncle et grande-tante du petit Grégory Villemin, retrouvé décédé en 1984, vont réclamer à la justice un assouplissement de leur contrôle judiciaire. Mis en examen dernier pour l'enlèvement et la séquestration suivis de la mort, en 1984, dans le cadre de l'enquête sur la mort du garçonnet, âgé de 4 ans, Marcel et Jacqueline avaient été brièvement incarcérés en juin dernier, avant d'être libérés sous condition d'habiter dans des lieux distincts et éloignés de leur domicile commun des Vosges.

« Cette interdiction de relation entre époux est une aberration. S’ils avaient dû accorder leurs violons, ils avaient 33 ans pour le faire », fustige Stéphane Giuranna, leur avocat qui plaidera leur cause devant la justice, ce mercredi à Dijon (Côte d’Or).

Alors que par le passé, le grand-oncle et la grande-tante du petit Grégory n'avaient jamais été inquiétés, les enquêteurs qui ont repassé dernièrement au crible les 12.000 pièces du dossier sont persuadés qu'ils sont les "corbeaux" de l'affaire et qu'ils ont également impliqués dans l'enlèvement et à la mort du petit garçon, ce que les accusés contestent vivement.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !