L'ex-militaire, principal suspect dans l'affaire Maëlys, est ce lundi 5 février entendu par les juges dans une autre affaire pour laquelle il est également mis en examen, celle du meurtre du caporal Arthur Noyer.

C'est la première fois que Nordahl Lelandais est interrogé par la justice dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat d'Arthur Noyer, dont le crâne a été retrouvé en septembre dernier près de Chambéry. Mis en examen dans cette affaire, l'ancien militaire est interrogé par les juges depuis ce lundi matin, au tribunal de Chambéry. Il s'agit du premier interrogatoire de Nordahl Lelandais depuis sa mise en examen pour assassinat, le 20 décembre dernier. 

Le suspect a été extrait de sa cellule de la prison de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère, ce lundi 5 février, pour être présenté aux juges d'instruction en charge de l'enquête.

La disparition d'Arthur Noyer, jeune caporal de 24 ans, avait été signalée le 12 avril 2017. Le jeune homme, qui appartenait au 13e bataillon des chasseurs alpins de Chambéry, n'avait plus donné signe de vie après une soirée en discothèque avec ses camarades militaires. Il tentait alors de regagner la caserne, en faisant du stop. Le 7 septembre dernier, le crâne du jeune homme était découvert à proximité de la commune de Montmélian, sur un chemin de randonnée. 

Les investigations ont permis d'attester que le bornage téléphonique du jeune militaire, le soir de sa disparition, était identique à celui de Nordahl Lelandais, dont le véhicule a également été repéré à proximité de la discothèque où Arthur Noyer avait passé la soirée. 

Nordahl Lelandais, ancien militaire, reste également mis en examen pour "enlèvement suivi de meurtre" dans l'affaire Maëlys, fillette disparue le 27 août dernier lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin (Isère).

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !