Affaire Alexia Daval : interpellé, son mari nie être lié au meurtre de son épouse

Interpellé et placé en garde à vue ce lundi 29 janvier dans l'enquête sur le meurtre de son épouse, Jonathan Daval nie être l'auteur des faits.

Ce lundi 29 janvier, tôt dans la matinée, Jonathan Daval, le mari de la joggeuse dont le corps a été retrouvé carbonisé le 30 octobre dernier dans la forêt d'Esmoulins, près de Gray, a été interpellé. De simple témoin, le trentenaire fait désormais office de principal suspect dans cette affaire où avant son interpellation, aucun suspect n'avait encore été placé en garde à vue.

Une version des faits mise à mal par l'autopsie

Les enquêteurs s'interrogent notamment sur le récit de la disparition d'Alexia Daval, fourni par son mari. Ce dernier affirme en effet avoir vu son épouse pour la dernière fois le samedi 28 octobre dans la matinée, lorsqu'elle est partie courir toute seule. Sa femme lui aurait alors dit qu'elle irait rendre visite sur le retour à sa soeur, qui habite dans les environs. Un SMS reçu par cette dernière et envoyé depuis le portable de la jeune femme indique également cette intention. Une version que vient mettre à mal l'autopsie pratiquée sur le corps d'Alexia Daval, retrouvé en partie calciné le 30 octobre dans le bois d'Esmoulins, non loin du domicile conjugale. En effet, d'après les premières analyses, la jeune femme aurait été tuée avant le samedi matin de sa prétendue disparition. 

Le témoignage accablant d'un voisin

Le témoignage d'un voisin vient également remettre en cause le récit des jours précédents la disparition d'Alexia Daval, établi par Jonathan Daval face aux enquêteurs. Alors que ce dernier affirme n'avoir pas bougé du domicile où se trouvait également Alexia la veille de son jogging, un voisin soutient le contraire. Durant la nuit du 27 au 28 octobre, date à laquelle Jonathan Daval préviendra la gendarmerie de la disparition de son épouse, ce voisin affirme avoir entendu la voiture du trentenaire partir de chez lui, aux alentours de trois heures du matin. L'homme est formel. Ce véhicule, prêté au jeune homme par son employeur, est actuellement en train d'être passé au crible par les enquêteurs. 

Jonathan Daval clame son innocence

Enfin, dès la première audition du mari d'Alexia Daval, ce dernier présentait des traces de morsures et de griffures sur les mains. Il avait alors expliqué s'être disputé avec son épouse la veille de sa disparition. Des disputes qui d'après l'entourage du couple seraient courantes et tourneraient autour de la difficulté que les deux mariés avaient à concevoir un enfant. 

Ce lundi matin, l'avocat des parents d'Alexia Daval a jugé que l'enquête en était "à la croisée des chemins". "Mes clients ont toujours privilégié l'idée que le ou les assassins étaient des personnes qu'elle connaissait", a-t-il ajouté sur BFMTV.

Quant à l'avocat de Jonathan Daval, Me Rendall Schwerdorffer, son client lui a assuré "ne pas être lié au meurtre de son épouse. (...) La dernière fois que je l'ai vu, il m'a confirmé qu'en aucun cas il n'était lié d'une façon ou d'une autre au décès de son épouse", a-t-il fait savoir ce lundi. 

Rubriques

Société