Accusé de violences sexuelles, un représentant du Kentucky retrouvé mort par balle

L'élu, accusé d'avoir violenté sexuellement une adolescente, se serait probablement suicidé, rapportent les médias locaux.

Aux États-Unis, un représentant du Kentucky accusé de violences sexuelles à l'encontre d'une mineure a été retrouvé mort ce mercredi, une balle en pleine tête. L'homme aurait "probablement" mis fin à ses jours, ont déclaré les autorités. 

"DIEU et seulement DIEU connaît la vérité"

Avant de commettre selon toute vraisemblance ce geste fatal, Dan Johnson avait posté sur son Facebook un démenti dans lequel il réfutait les accusations portées à son encontre par un organisme d'enquête local, le Kentucky Center for Investigative Reporting. "Les accusations (...) sont fausses. DIEU et seulement DIEU connaît la vérité", a notamment écrit le représentant.

Mais la publication a rapidement été supprimée. Elle a tout de même attiré l'attention des autorités, qui ont retrouvé Dan Johnson mort, une balle logée en pleine tête. Pour le médecin légiste du comté de Bullitt, David Bullings, sa mort résulte d'un "suicide probable".

L'homme était accusé d'avoir violenté sexuellement une jeune femme de 17 ans lors d'une fête organisée pour le Nouvel an 2012.

Rubriques

Société