Accusé d'agression sexuelle, Frédéric Haziza (LCP) est suspendu

La suspension ne se sera pas fait attendre. 24 heures après avoir été visé par une plainte pour agression sexuelle par l'une de ses collègues, le journaliste Frédéric Haziza a été suspendu de la chaîne LCP.

La décision finale a été rendue publique ce mardi 21 novembre, le journaliste Frédéric Haziza est suspendu d'antenne à LCP. Accusé d'agression sexuelle par l'une de ses collègues, Astrid de Villaines, le présentateur vedette n'officiera donc plus, pour l'instant, dans l'émission "Questions d'info", qu'il présentait aux côtés de Françoise Fressoz, journaliste du Monde, de Yaël Goosz (France Info) et de Frédéric Dumoulin (AFP), tous les jeudis.

Un journaliste sexiste "aux mains baladeuses" et à "l'humour salace"

Il aura fallu néanmoins toute une journée à la direction de LCP pour se prononcer au sujet de la suspension de Frédéric Haziza, motivée par des faits remontant à 2014. La journaliste Astrid de Villaines affirme que ce dernier l'aurait agressé sexuellement alors qu'elle tentait de rejoindre son poste de travail. "Monsieur Haziza a alors tendu son bras droit, autour de ma taille. Sa main s'est alors retrouvée au niveau de mes fesses, côté gauche, en l'appuyant fortement. Dans le même temps, monsieur Haziza m'a pincé la fesse gauche", détaille-t-elle dans sa plainte, à laquelle Buzzfeed a eu accès. Par ailleurs, Haziza aurait eu à plusieurs reprises un comportement déplacé avec elle, frôlant sa poitrine ou bien commentant ses tenues "tout en fixant (sa) poitrine". 

Une réputation de journaliste "aux mains baladeuses" confirmée par un cadre de la chaîne LCP, quand d'autres collègues dépeignent un homme à "l'humour salace" et la "réputation de sexiste".

Rubriques

Société