Abidal a-t-il bénéficié d'un foie illégal acheté par le FC Barcelone ?

Alors que le joueur avait soutenu s'être rétabli d'un cancer en 2013 grâce au don d'une partie du foie de son cousin Gérard, l'ex-international français Eric Abidal aurait en réalité acheté illégalement cet organe avec l'aide de son club, le FC Barcelone...

Le 6 avril 2013, après un long combat contre la maladie, Eric Abidal arpentait de nouveau les terrains de football avec le FC Barcelone, vêtu d'un maillot rendant hommage à son sauveur, son cousin Gérard, lequel se serait sacrifié en lui offrant une partie de son foie pour lui permettre de bénéficier d'une greffe et vaincre son cancer. C'est en tout cas la version officielle.

Une version plus officieuse, révélée par des écoutes téléphoniques ciblant l'ancien président du club Sandro Rosell, actuellement en prison, laisse entendre que le Tricolore aurait en réalité bénéficié d'un foie acheté illégalement par le club catalan. Une affirmation réitérée dans au moins quatre appels où l'on peut entendre l'ex-dirigeant admettre s'être procuré un foie illégal. «Il va contre nous. A ce mec on lui a acheté un foie illégalement. (…) Et on a dit que cela venait de son cousin. On lui a payé les deux années de contrat qu'il avait encore…», entend-on notamment dans ces échanges tenus avec ses bras droits.

Quelques heures après ses révélations dans la presse catalane, le Barça a publié un communiqué : «Le FC Barcelone dément catégoriquement toute irrégularité face aux informations publiées ce jour en relation à la greffe de foie subie par l'actuel secrétaire technique de l'équipe première Éric Abidal. Le club regrette le peu de rigueur au sujet d'informations concernant un sujet aussi sensible et réaffirme son soutien envers Éric Abidal et sa fondation, pour contribuer à améliorer la vie des enfants et des jeunes ayant subi le même traitement médical.»

Rubriques

Société