Le ministre de l'Intérieur s'est dit profondément indigné par ses "inscriptions antisémites".

À Créteil, des croix gammées ont été taguées sur les devantures de deux magasins d'alimentation casher. Un acte qui a provoqué la "profonde indignation" du ministre de l'Intérieur. 

Les deux enseignes ciblées, mitoyennes, se trouvent dans le centre commercial de Créteil (Val-de-Marne). À l'ouverture des commerces, les gérants "ont découvert les cinq croix gammées" inscrites à la bombe de peinture rouge sur les rideaux métalliques de leurs magasins. 

Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur, a fait part de sa "profonde indignation" par communiqué, face à ces "inscriptions antisémites" faites sur les magasins "Hyper Cacher" et "Promo stock".

Des tags antisémites à l'approche de la commémoration de l'attentat de l'HyperCasher de Vincennes

Selon le Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme, il est clair que "les auteurs ont souhaité marquer à leur manière l'anniversaire de l'attentat antijuif" de l'HyperCasher de Vincennes "à l'approche de la commémoration de ce crime odieux". Un attentat durant lequel 4 juifs avaient perdu la vie, le 9 janvier 2015.

Pour le président de l'Union des étudiants juifs de France (UEJF), ces inscriptions "ravivent des plaies douloureuses pour les proches des victimes". Sacha Ghozlan appelle le "gouvernement à faire preuve d'une fermeté et d'une vigilance accrue".

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !