282 interpellations après la victoire de l’Algérie

Dimanche soir, l’Algérie s’est qualifiée pour la finale de la Coupe d’Afrique des nations de football, en battant les Nigérians. Dans la soirée, les supporters ont tellement sauté de joie que certains sont allés jusqu’à l’affrontement avec les forces de l’ordre.

Lundi matin, 282 interpellations, dont 249 gardes à vue, ont été recensées par le ministère de l’Intérieur. Dans le Rhône, les pompiers ont recensé, avant 2h du matin, des dizaines de voitures brûlées dans le centre-ville et dans les villes alentours. Plus de 100 feux sur la voie publique ont été recensés, que ce soit des incendies de poubelles ou encore de barricades. À 2h dimanche soir, les pompiers du Rhône avaient déjà compté 147 interventions sur tout le département.

À Marseille, les forces de l’ordre ont reçu des projectiles, des bouteilles et des pierres par exemple, et ont dû se défendre avec des grenades lacrymogènes. À 1h du matin, des dizaines de scooters ou de motos faisaient des concours de wheeling notamment. Sur les Champs-Elysées, les policiers ont également été pris pour cibles et ont reçu des pétards et des projectiles. Ils ont dû utiliser du gaz lacrymogène pour calmer le jeu.

Rubriques

Société