2 000 abus sexuels dans l’Eglise

Le 3 juin 2019, la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Eglise (CIASE) a lancé un appel à témoignages. Plus de 2 000 témoignages ont été recensés.

Environ 3 mois après le lancement de cet appel à témoignages, la CIASE a reçu près de 2 000 appels, mails ou encore courriers. Voilà le premier bilan révélé par le président, Jean-Marc Sauvé. L’idée était justement de faire le point sur les agressions sexuelles des clercs et des religieux sur les mineurs depuis 1950. “650 ont accepté de répondre à un questionnaire détaillé (questionnaire pour mineur au moment des faits ou questionnaire pour adulte dit “vulnérable”), de manière très complète”, explique le président de la commission.

“Nous avons été très surpris par l’afflux des tout premiers jours” et “impressionnés par la disposition des victimes à raconter leur histoire”, comme l’explique Jean-Marc Sauvé. “L’ensemble de ces témoignages révèle beaucoup de souffrances et une grande détresse” et, selon l’ancien vice-président du Conseil d’État, ne laisse “guère de doute sur la gravité et l’authenticité de ce qui s’est passé et sur les conséquences à long terme de ces abus”. Parmi les victimes, la majorité est désormais âgée de 50 ans, et masculine pour les deux tiers.

Rubriques

Société