17 personnes abattues par un ancien élève dans un lycée de Floride

Nikolas Cruz avait été renvoyé du lycée à cause de son comportement. Il est revenu sur les lieux pour abattre plusieurs personnes. Son comportement sur internet aurait dû alerter les autorités. 

Nouvelle tuerie de masse aux États-Unis. Ce mercredi 14 février, un ancien élève, Nikolas Cruz, 19 ans, a ouvert le feu sur dix-sept personnes, des adolescentes et des adultes, qui sont morts sous ses balles. On ignore encore le nombre exact de blessés, dont certains se trouvent dans un état critique.

Il était environ 14h40, lorsque la sirène d'alarme incendie a retenti dans le lycée de Marjory Stoneman Douglas High School de Parkland, une banlieue aisée de 30.000 habitants entre Miami et Palm Beach. Tous les élèves, accompagnés de leurs professeurs, sont alors sortis de classe comme la procédure le prévoit. C'est à ce moment précis que l'ancien élève a commencé son macabre projet. «On a entendu des tirs et vu un groupe de professeurs descendre les escaliers en courant. Tout le monde s'est dispersé en piquant un sprint. J'ai escaladé la clôture», a raconté Noah Parness, 17 ans, à la presse locale. 

Alors que certains élèves ont réussi à prendre la fuite, beaucoup se sont barricadés dans les classes avec leurs enseignants, tandis que les rafales des balles retentissaient dans tout le bâtiment. Les parents, qui ont été prévenus par des textos envoyés par leurs enfants, prisonniers de l'enceinte du lycée, se sont rués sur les lieux, mais n'ont pas pu pénétrer dans l'établissement, un cordon de policiers étant déjà présent sur les lieux. 

Finalement, au bout de plusieurs heures d'une attente interminable, le tireur qui a été identifié par des élèves a été interpellé dans la localité voisine de Coral Springs. Il possédait au moins un fusil d'assaut semi-automatique AR-15 et de nombreux chargeurs, a fait savoir le shérif du Comté de Broward. Il avait également sur lui un masque à gaz et des grenades fumigènes. Il a lui-même déclenché l'alarme incendie afin de faire sortir ses anciens camarades de leurs classes. 

Rubriques

Société