137 villageois massacrés

Au moins 137 personnes ont été tuées dimanche lors de raids djihadistes dans des villages proches de la frontière entre le Niger et le Mali. Les terroristes étaient à deux sur des motos et tiraient à la volée. Une hécatombe selon les survivants. « Ils étaient là pour tuer ! » Le 15 mars dernier, les mêmes terroristes attaquaient un bus et tuaient 66 personnes. Une guerre qui n’en finit pas avec des djihadistes fortement armés grâce aux armes récupérées après la chute du régime libyen de Kadhafi. Merci Sarkozy !

 

Rubriques

Société