13-Novembre : l'appel de l'imam Hassen Chalghoumi pour dénoncer les fanatiques islamistes

Le président de la Conférence des imams de France, Hassen Chalghoumi, a appelé toute la communauté musulmane à "dénoncer la minorité" de personnes liées à Daesh.

A l'occasion du deuxième anniversaire des attentats du 13-Novembre, l'imam Hassen Chalghoumi a tenu à délivrer un message de paix. Avec un t-shirt "Musulmans contre le terrorisme", il a déclaré : "C'est une journée de mémoire envers toutes les victimes qui sont parties au nom de la barbarie". Le président de la Conférence des imams de France a également affirmé que selon lui, les terroristes qui ont semé la terreur dans les rues de Paris ne sont pas des musulmans, mais des "criminels", des "barbares". "Quand quelqu'un salit ma religion [...], je sors, c'est mon devoir [...] de les dénoncer".

D'ailleurs, pour l'imam les commémorations sont des moments importants afin d'éduquer les jeunes générations et de faire un travail de mémoire. "C'est un travail important de pédagogie pour la jeunesse", a-t-il déclaré lors de sa venue à Paris en ce 13 novembre. Hassen Chalghoumi était accompagné de jeunes musulmans issus du quartier Molenbeek à Bruxelles et de Nice. L'imam a répété un message de paix : "les milliers de Daesh ne sont pas les 1,5 milliard de musulmans" sur Terre.

Rubriques

Société