1.000 jeunes poursuivis pour avoir diffusé des sex-tapes de mineurs sur Facebook

Au Danemark, plus de 1.000 jeunes sont poursuivis en justice pour avoir mis en ligne sur Facebook des sex-tapes impliquant des mineurs.

C'est une opération inédite qui s'est déroulée au Danemark, tant sur le plan de l'ampleur que sur l'aspect juridique. Ce lundi, les autorités ont annoncé que près de 1.000 jeunes étaient poursuivis pour avoir mis en ligne et/ou relayé les sex-tapes de deux adolescents de 15 ans, via la messagerie Facebook.

Une sex-tape montrant les ébats d'un couple âgé de 15 ans

C'est Facebook qui a saisi en premier lieu les autorités américaines, après avoir été informé de l'existence de cette vidéo datant de 2015 et montrant les ébats sexuels de deux adolescents de 15 ans, un garçon et une fille. Europol a par la suite averti les autorités danoises.

La sex-tape a été diffusée sur le réseau social entre 2015 et l'automne 2017. Elle a été partagée près de 1.000 fois, par environ 800 garçons et 200 filles, âgés pour la plupart de 15 à 20 ans. Certains ont partagé la vidéo à plusieurs reprises et parfois même des centaines de fois. Ils sont tous poursuivis par les autorités danoises.

«Il s'agit d'une affaire très vaste et complexe dont l'enquête a pris beaucoup de temps, notamment en raison du nombre important [de personnes] poursuivies», a déclaré par communiqué l'inspecteur en chef de la police du Nordsjaelland.

Rubriques

Société