Zemmour : Vive la censure !

Le Parisien nous apprend qu’en un mois,Éric Zemmour a vendu plus de 187 000 exemplaires de son nouvel ouvrage. Manifestement, dénoncer la censure est un excellent filon. Best practice. Dénoncer la censure dans l’édition. Lâché par son éditeur (Albin-Michel),Éric Zemmour parle d’une volonté« de torpiller » son livre. Résultat : cf chiffres plus haut et surtout merci Albin-Michel d’avoir forcé l’éditorialiste à s’autoéditer,Il gagne 8 € par livre contre 3 € chez son ancien éditeur.8x187 000 = 1,5M€. Nice. Dénoncer la censure à la télé. Eric Zemmour est écarté de sa quotidienne sur CNews le 08/09, et parle d’une« censure du CSA » et d’une « volonté de le faire taire ». Résultat : entre-le 11/09 (3 jours après son éviction) et le 6/10Eric Zemmour totalise 1 h 35 de présence sur les antennes (télé + radio). Aucun candidat ne s’en approche (ex : Marine Le Pen, 1 heure 8 minutes). Trop fort. Dénoncer la censure sur les réseaux. Viré (brièvement) d’Instagram fin août, Zemmour fait dans la dentelle en dénonçant« la lutte féroce des GAFAM contre les peuples qui ne veulent pas mourir ».  Résultat : depuis la rentrée, Zemmour a gagné 600 000 abonnés sur l’ensembledes plateformes de réseaux sociaux(YouTube, Facebook, ...). 

Rubriques

Politique