Vraiment pas une bonne idée

Alors que le carburant (diesel et SP) atteint sonplus haut historiquedépassant ainsi les niveaux "Gilets Jaunes" de 2018  et que la Commission européenne exhorte les gouvernements àbaisser les taxes sur l’énergie afin de limiter l’impact inflationniste et pouvoir d’achat de cette hausse, Barbara Pompili a une autre idée. La ministre de l’Écologie demande aujourd’hui aux pompistes de« faire un geste en réduisant leurs marges ». La marge moyenne d’un pompiste est de 0,7 à 2 centimes net par litre de carburant vendu. Les recettes fiscales de l’État (TICPE +TVA) sont elles de 85 à 90 centimes par litre. No comment !

Rubriques

Politique